LE CHILI CON (O SIN) CARNE

Actu du 16 janvier 2016

Ce mois ci est à marquer d’une pierre blanche puisque ça y est : je produis des conserves « en grand »! Depuis quelques jours, l’un après l’autre, les 4 membres de la petite famille des tartinades Pois de Saveurs (Harry, Javotte, Léon et Gustave (http://poisdesaveurs.fr/les-tartinades/)) passent à l’autoclave (sorte de cocotte minute géante qu’on ne trouve qu’en labo pro). Et croyez moi, la conserverie, c’est un vrai sport (de combat :-))

J’alimente donc mes forces à grand renfort de « bons gros plats (équilibrés :-)) qui tiennent au corps ». Cette semaine c’était… chili con carne !

À noter que la version que je vous propose est
1- Carnée, mais il faut savoir que la version végétarienne de ce plat est vraiment très bonne. Remplacez la viande par des protéines de soja texturées* et vous obtiendrez un plat qui n’a rien à envier à son homologue carné.
2- « Soft », c’est à dire non piquante. Mais vous pouvez remplacer le paprika par du piment en poudre (Espelette, Cayenne…), ajouter un peu de tabasco…
3- Hivernale : j’ai donc remplacé les tomates fraîches par des tomates pelées additionnées d’un peu de concentré et les poivrons par des carottes et qq grains de maïs….

Bref, loin des traditions culinaires (à priori texanes) qui l’ont vu naître, c’est un chili « à ma façon » (de saison et de région).

À ce propos, n’hésitez pas à aller lire (en ligne?) un des nombreux posts sur les origines (nord américaines!) de ce plat ou encore les différentes compétitions locales et internationales dont il est à l’origine, c’est passionnant !

 

Ingrédients

Pour 2 portions (copieuses !)

150g de haricots rouges secs (ou 450g cuits)
200g de viande de bœuf hachée
1 belle carotte
1 gros oignon
45g de mais doux
2 gousses d’ail
200g de tomates pelées
30g de concentre de tomates
1 càc de bouillon de volaille (ou 1/2cube)
1 càc rase de 4 épices
1 càc rase de cumin
1 càs rase de paprika
huile d’olive
sel/poivre

Si vous en avez, vous pouvez également ajouter un peu d’origan !

Recette

1- La veille, je mets les haricots rouges à tremper dans un grand volume d’eau.

2- Le jour même, je les rince puis les fais cuire pendant 1 h 30 environ dans deux fois et demi leur volume d’eau.

3- J’épluche les oignons, l’ail et les carottes. J’émince finement les deux premiers et coupe les carottes en rondelles. Je fais chauffer un filet d’huile d’olive dans une grande casserole puis y fais revenir les légumes à feu doux à couvert quelques minutes. Quand les oignons commencent à fondre, j’ajoute les épices, je mélange et prolonge la cuisson (tjs à feu doux) quelques minutes de plus.

4- J’ajoute ensuite la viande hachée, mélange et augmente le feu. Je la fais colorer en remuant régulièrement afin que la cuisson soit uniforme. J’ajoute ensuite les tomates pelées grossièrement découpées, leur jus, le concentré de tomates, le bouillon de volaille en poudre et un petit filet d’eau si nécessaire. Je couvre et laisse mijoter un quart d’heure à feu doux.

5- J’ajoute les haricots rouges et prolonge la cuisson d’une trentaine de minutes. En fin de cuisson, j’ajoute le maïs égoutté, rectifie l’assaisonnement selon mon goût et sert bien chaud.

Bon à savoir

  • Pour parfumer les haricots pendant leur cuisson n’hésitez pas à ajouter dans la casserole
    – quelques aromatiques pour parfumer vos haricots (laurier, thym, oignon piqué de clous de girofle…),
    – un càc de bicarbonate ou un morceau d’algue wakamé pour accélérer la cuisson et favoriser leur tendreté
  • Ne saler vos haricots qu’en fin de cuisson (le sel dans l’eau de cuisson durcit les légumineuses).
  • Porter l’eau à ébullition puis… baisser le feu! L’eau doit frémir, pas bouillir.
  • Si vous devez ajouter de l’eau en cours de cuisson, ajouter de préférence de l’eau bouillante, pour ne pas stopper la cuisson des haricots!
  • Le chili se sert bien chaud (le jour même ou réchauffé, il parait que c’est encore meilleur!), accompagné de riz blanc ou, pour une version plus légère, de tortillas et de salade verte.
  • Que vous choisissiez les protéines de soja texturées en petits ou gros morceaux, elles se cuisinent de la même façon (et c’est tout simple). Comptez 50g par personne pour réaliser la recette qui précède. Plongez les dans une marinade composée de 2 fois leur volume d’eau + 2 càS rase de sauce soja, éventuellement additionnée d’un peu de bouillon de légumes. Laissez-les gonfler 15 minutes environ (10 minutes suffisent si votre marinade est chaude) puis intégrez les à votre mélange d’oignons et d’épices dorés. Laissez les s’imprégner des saveurs quelques minutes puis… poursuivez (ajoutez les tomates pelées…)!